Airbus pose ses pierres en Chine

Les pas d’Airbus en Chine se consolide avec la première étape de l’usine Airbus dans le pays. En effet, l’avionneur européen a posé la première pierre de son usine de Tianjin. Elle sera dédiée à l’aménagement de son A330. Le partenariat stratégique d’Airbus avec la Chine a pris un tournant très concret, ce mercredi 2 mars. Le constructeur aéronautique a posé la première pierre du centre d’aménagement commercial et de livraison (C&DC) A330 à Tianjin, en Chine. Cette nouvelle usine avait été officialisée en juillet dernier après la signature d’un accord pour l’achat de 45 A330 par la Chine. Un contrat représentant au moins 11 milliards de dollars (9,87 milliards d’euros environ) sur la base du prix catalogue. “Cet événement revêt une importance particulière puisque le C&DC A330 de Tianjin est notre premier centre d’aménagement commercial et de livraison de gros-porteurs implanté à l’extérieur de l’Europe. Cette coopération de longue date entre Airbus et la Chine, qui portait jusqu’à présent sur les monocouloirs, s’étend dorénavant aux gros-porteurs. En outre, de nouvelles opportunités sont à l’étude pour l’avenir », a déclaré Fabrice Brégier, PDG d’Airbus. Les A330 destinés au marché aérien chinois seront assemblés à Toulouse, mais seront peints et recevront leur aménagement cabine à Tianjin dans cette nouvelle usine. « L’A330 d’Airbus est le gros-porteur le plus plébiscité en Chine », rappelle l’avionneur dans son communiqué.


Tags: ,

Comments are closed.