Posts tagged ‘airbus’

mars 2nd, 2016

Airbus pose ses pierres en Chine

Les pas d’Airbus en Chine se consolide avec la première étape de l’usine Airbus dans le pays. En effet, l’avionneur européen a posé la première pierre de son usine de Tianjin. Elle sera dédiée à l’aménagement de son A330. Le partenariat stratégique d’Airbus avec la Chine a pris un tournant très concret, ce mercredi 2 mars. Le constructeur aéronautique a posé la première pierre du centre d’aménagement commercial et de livraison (C&DC) A330 à Tianjin, en Chine. Cette nouvelle usine avait été officialisée en juillet dernier après la signature d’un accord pour l’achat de 45 A330 par la Chine. Un contrat représentant au moins 11 milliards de dollars (9,87 milliards d’euros environ) sur la base du prix catalogue. “Cet événement revêt une importance particulière puisque le C&DC A330 de Tianjin est notre premier centre d’aménagement commercial et de livraison de gros-porteurs implanté à l’extérieur de l’Europe. Cette coopération de longue date entre Airbus et la Chine, qui portait jusqu’à présent sur les monocouloirs, s’étend dorénavant aux gros-porteurs. En outre, de nouvelles opportunités sont à l’étude pour l’avenir », a déclaré Fabrice Brégier, PDG d’Airbus. Les A330 destinés au marché aérien chinois seront assemblés à Toulouse, mais seront peints et recevront leur aménagement cabine à Tianjin dans cette nouvelle usine. « L’A330 d’Airbus est le gros-porteur le plus plébiscité en Chine », rappelle l’avionneur dans son communiqué.

Tags: ,
octobre 14th, 2015

Singapore Airlines et Airbus pour le long 350

Airbus a annoncé lors de son séminaire à Londres, le lancement d’une version à très long rayon d’action de son A350-900, l’A350-900 ULR (ultra long range). La compagnie aérienne Singapore Airlines en a commandé sept, qui lui serviront à relancer des liaisons directes entre Singapour et les Etats-Unis. Dans son communiqué du 13 octobre 2015, Airbus précise que la compagnie nationale singapourienne a modifié sa commande, qui portait sur 63 A350-900 : sept des appareils « seront livrés dotés d’un rayon d’action étendu leur permettant d’effectuer des vols pouvant atteindre une durée de 19 heures ». En outre, Singapore Airlines a converti quatre options, portant le total de ses commandes fermes d’appareils de la famille A350XWB à 67 exemplaires (elle conserve des options sur 16 avions supplémentaires, transformables en A350-1000). Optimisé pour des vols sans escale à destination des Etats-Unis, la nouvelle version A350-900ULR sera « dotée d’un système d’alimentation en carburant modifié permettant d’accroître sa capacité d’emport de carburant, d’une masse maximale au décollage accrue, ainsi que d’optimisations au niveau du système aérodynamique », qui permettront à SIA de desservir la côte ouest des Etats-Unis ainsi que New York. Airbus précise que le système d’alimentation en carburant de plus grande capacité utilisant les réservoirs existants permettra d’accroître la capacité d’emport de carburant de 141 000 litres à 165 000 litres. L’A350-900ULR a une masse maximale au décollage MTOW de 280 tonnes. L’accroissement de son rayon d’action est obtenu sans installation de réservoirs de carburant supplémentaires, et l’appareil pourra être facilement reconfiguré pour répondre aux spécifications long-courrier de l’A350-900 standard. La livraison des A350-900ULR à la compagnie de Star Alliance aura lieu en 2018, lui permettant de relancer ses vols sans escale entre l’aéroport de Singapour-Changi et Los Angeles et Newark-Liberty. La ligne à destination de New York, qui représente une distance de quelque 8.700 nm, sera le vol passager le plus long au monde, d’une durée moyenne estimée de 19 heures environ. Les nouveaux avions seront également équipés des nouvelles cabines de dernière génération en cours de déploiement dans la flotte long-courrier de Singapore Airlines. De nouvelles liaisons sans escale vers d’autres destinations américaines sont en cours d’évaluation, ajoute la compagnie qui attend pour début 2016 la livraison de son premier A350-900 standard (dont la configuration n’est toujours pas connue). « Nos passagers réclamaient avec insistance la remise en service de nos très populaires vols sans escale entre Singapour et les Etats-Unis et nous sommes heureux d’avoir conclu cet accord avec Airbus afin de pouvoir assurer de nouveau ces liaisons avec un nouvel avion économiquement viable », a déclaré le PDG Goh Choon Phong ; « cela illustre notre volonté de répondre voire même surpasser les attentes de nos clients en restant à l’avant garde en matière d’innovation dans le domaine du transport aérien. Cette perspective viendra renforcer le hub de Singapour en procurant à nos passagers les connexions les plus pratiques et les plus rapides entre l’Amérique du Nord et l’Asie du sud-est ». Singapore Airlines a opéré des vols sans escale entre Singapour et Los Angeles et New York jusqu’en 2013, date à laquelle les A340-500 qui opéraient ces liaisons ont été retirés de la flotte de la compagnie. « Nous sommes très heureux de collaborer avec Singapore Airlines en vue de lui permettre de relancer son service premium sans escale à destination des Etats-Unis », a pour sa part souligné Fabrice Brégier, Président & CEO d’Airbus. « Grâce à sa souplesse opérationnelle, l’A350, plate-forme idéale pour ces opérations, offre une rentabilité inégalée sur les vols à plus long rayon d’action. En outre, sa cabine plus large et plus silencieuse constituera un environnement parfait pour permettre aux passagers d’apprécier les prestations de la plus grande qualité de Singapore Airlines, réputées dans le monde entier ». Source: séminaire Londres
——-

juillet 4th, 2012

Airbus construira du Made in the USA

Airbus a annoncé lundi l’installation de sa première usine d’assemblage d’avions aux Etats-Unis, effectuant une entrée fracassante dans la production sur le premier marché mondial de l’aviation et surtout sur les terres de son grand rival Boeing. Premier acte stratégique majeur de Fabrice Brégier un mois après son arrivée à la tête d’Airbus, l’installation de cette usine à Mobile (Alabama), permettra à l’avionneur européen de se rapprocher des compagnies américaines et de renforcer la présence de sa maison-mère EADS dans le pays. Airbus, qui dispose déjà depuis trois ans d’un site d’assemblage à Tianjin, en Chine, prévoit de lancer durant l’été 2013 la construction des nouvelles installations américaines, qui devraient démarrer leur activité en 2015 et livrer leurs premiers avions, des monocouloirs A320, en 2016. L’objectif est d’atteindre d’ici 2018 une production annuelle de 40 à 50 avions aux Etats-Unis. Ce projet de 600 millions de dollars (474 millions d’euros) permettra à l’avionneur européen de s’installer sur les terres de Boeing et de profiter au mieux du marché américain, le premier mondial pour les monocouloirs qu’il estime à 4.600 appareils pour les 20 ans à venir. « C’est le bon moment pour Airbus pour se développer aux Etats-Unis », déclare Fabrice Brégier dans un communiqué. « Cette ligne d’assemblage nous rapproche de nos clients. » Les analystes soulignent que cette décision pourrait transformer le secteur américain de l’aéronautique et renforcer l’industrie dans la golfe du Mexique. Mais Boeing souligne que cette installation ne devrait pas détourner l’attention des subventions controversées perçues par Airbus en Europe. Les deux rivaux sont engagés dans le plus important différend commercial de l’histoire de l’Organisation mondiale du commerce, s’accusant mutuellement d’avoir reçu des milliards de dollars d’aides illégales. Le directeur commercial d’Airbus, John Leahy, a déclaré à Reuters que l’usine de Mobile devrait permettre à l’avionneur de gagner « plus que quelques points » de parts de marché sur Boeing. Il a ajouté qu’Airbus devrait être « largement devant » Boeing en termes de ventes de monocouloirs pour les années 2011 et 2012 combinées. EADS avait déjà envisagé dans le passé s’installer à Mobile dans le cadre d’un contrat de 35 milliards de dollars pour fournir des avions ravitailleurs à l’US Air Force, finalement confié l’an dernier à Boeing après bien des péripéties.

Tags: , , ,